Augustin Kabuya : « L’UDPS n’a pas peur des élections anticipées »

Publicité sponsorisée

Augustin Kabuya

Augustin Kabuya, secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a déclaré ce mercredi 11 novembre que son parti n’a pas peur des élections anticipées.

Selon lui, l’UDPS ne peut pas accepter cette option avant 2023 rien que pour plaire au FCC, leur parténaire.

« L’UDPS n’a pas peur des élections anticipées, néanmoins, nous ne pouvons pas accepter cette option avant 2023 rien que pour plaire au FCC », a t-il indiqué via son compte twitter.

Et de poursuivre : « Ils ont détruit ce pays avec méchanceté pendant 18 ans, ils doivent se taire ».

Sa réaction intervient quelques jours après que le Front Commun pour le Congo ait affirmé au terme de leur deuxième retraite politique d’évaluation tenue du 06 au 08 novembre qu’il est prêt pour les élections générales anticipées à tous les niveaux.

Rappelons que depuis certains moments, il y a une crise au sein de la coalition FCC-CACH. Et le FCC n’est pas partie prénante pour les consultations entamées par le Chef de l’Etat depuis le lundi 02 novembre dernier.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée