Site icon Actualité via L'INTERVIEW.CD

Affaire 15 millions: l’UNC Sud Kivu met en garde les détracteurs de Vital Kamerhe

UNC SUD KIVU Bukavu

Dans une conférence-débat organisée par le parti Union pour la Natiin Congolaise UNC fédération du Sud Kivu dans la soirée de ce samedi 14 Septembre à Bukavu, les militants, sympathisants et cadres de ce parti ont été édifié sur toute l’actualité politique en République Démocratique du Congo, essentiellement sur cette affaire de 15millions qui fait couler encre et salive et commenté diversement dans l’opinion.

Selon l’animateur principal de cette matinée, le député national Amato Bayubasire Mirindi, il était impérieux de pouvoir éclairer la population de Bukavu et de l’ensemble de la province sur non seulement l’actualité politique de l’heure mais surtout sur cette épineuse question de 15.000.000$ que Vital Kamerhe aurait détourné.

Le député met au défi tous ceux qui salissent l’image de Vital Kamerhe pour se positionner politiquement et a rappelé que Vital Kamerhe avec tous les postes occupés en RDC n’a jamais trempé dans aucune forme de malversation financière, du poste de ministre de l’information, communication et des médias, porte parole du gouvernement du régime 1+4 jusqu’au poste de président de l’Assemblée nationale, “Kamerhe a toujours été le modèle politique dans la gestion des affaires de l’État” souligne Bayubasire.

Amato Bayubasire a par ailleurs dénoncé avec énergie certaines mains noires au sein de la présidence de la république qui fomentent des stratégies nocives afin d’avoir la tête de vital Kamerhe et occuper son poste de directeur cabinet.

“L’unité qui règne entre Félix et Vital Kamerhe dérange certains acteurs politiques en mal de positionnement et ils voudraient les diviser mais ils n’y arriveront jamais, ils sont bien identités et connus les gens qui diabolisent le Dircab de Tshisekedi, mais ils ne réussiront pas leur plan machiavélique. Voici, ils ont créé de faux collectif d’avocat, heureusement ça était démenti et je voudrais rassurer à l’opinion que Kamerhe ne démissionnera pas mais aussi il y en a ceux qui réfléchissent en fonction de l’accord de Nairobi et qui se disent qu’il faut stopper la popularité de Kamerhe et surtout du président de la république. Ceux qui pensent déjà à 2023; nous au Cach on pense d’abord à la réussite du mandat du président Félix pour le bonheur du peuple congolais, Le peuple ne laissera pas une minute aux gens qui ne veulent pas voir le pays décoller et aller de l’avant” a-t-il déclaré.

Notez que le député national Amato Bayubasire est le secrétaire inter fédéral chargé de la propagande et mobilisation au sein du parti union pour la nation congolaise (UNC/SK) et a joué un rôle crucial durant la campagne électorale pour la victoire du président Felix Tshisekedi dans la province du sud-kivu.

Pascal D.NGABOYEKA

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare
Quitter la version mobile